Le Gréement Aurique

Le Dundee

définition


la Belle Etoile

Dundee ou Dundée (prononcer « dindé ») est le nom d'un bateau de travail à voile, entre autres utilisé à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle pour la pêche au thon, la pêche à la langouste en Mauritanie et le chalutage d'hiver. Il est le type le plus abouti de navire à « cul de poule » en raison des formes de la poupe.

Ce bateau est gréé comme un cotre à tape-cul, dont le grand-mât, formé de deux parties, est à l'avant. Le mât arrière, désigné sous le nom de mât de malet, est toujours à pible (c'est-à-dire fait d'une seule pièce).

La caractéristique principale du dundee, qui le différencie du cotre à tape-cul,est la présence d'une queue de malet en lieu et place d'une bôme pivotant autour du mât, pour régler l'écoute de voile arrière. Le dundee est une évolution du lougre, qui disposait aussi d'une queue de malet.

Origine du Dundee

le Biche (dessin)

A la fin du XIX° siècle, la sardine se fait rare au large de Groix et de Concarneau. Progressivement, les pêcheurs appareillent à la belle saison pour le thon, dont les bancs sont nombreux au large de l'île de Groix.
Les grandes chaloupes sardinières non pontées, gréées au tiers, évoluent peu à peu vers la forme du dundée-thonier représenté par le "Biche" et qui fera la notoriété de Groix pendant près d'un siècle. Ainsi, des années 1860 à 1938, l'expérience des marins-pêcheurs conjuguée au savoir-faire des charpentiers de marine fait évoluer la forme et la taille des bateaux qui vont de plus en plus loin pour traquer le thon blanc.

Pour aller jusqu'en Espagne ou au large de l'Irlande en fonction de la migration du poisson, les dundée-thoniers sont de plus en plus grands.
Ils sont aussi techniquement de plus en plus performants : rapides, réactifs, manoeuvrants.

Les derniers modèles, avant la seconde guerre mondiale, présentent une évolution aboutie : étrave élancée, longue voûte, imposante voilure. L'évolution débuta très tôt, dès les années 1860. La voute plate, qui donne au voilier de grands élancements arrière, apparaît en 1890.
Le nouveau gréement aurique rend le dundée remarquablement maniable, sûr et rapide à toutes les allures. le thonier atteint enfin sa forme définitive, avec un gréement à deux mâts caractéristique, inspiré du "dandy" anglais ("dundee" ou "dundée" en français) et atteignant 280 m2 de toile multicolore, deux antennes au pied du grand mat pour les lignes de pêche, un fond plat, une longueur d'environ 28 mètres hors tout et une jauge de 40 tonneaux.

Historique du Martroger III


le Martroger III

"MARTROGER III", lors de son lancement en 1933 aux Sables d'Olonne (chantier "l'Espoir Sablais"), est un voilier de type Dundee à moteur auxiliaire, construit à la demande du Service des Phares et Balises pour effectuer un certain nombre de tâches :
manutention, transport de charges légères et d'un volume limité, relève occasionnelle de gardiens de phare du Pilier, intervention sur certains balisages de la zone Yeu/Noirmoutier, changement et recharge des dispositifs d'éclairage sur bouées, balises et tourelles.

Par ailleurs, le bateau et ses hommes réalisaient des travaux en mer, tel que la maçonnerie des tourelles et les travaux de peinture des balises.

Ce bateau de servitude, armé par le Service des Phares et Balises entre 1933 et 1991, issu d'une collaboration technique et financière avec le Service des Ponts et Chaussés, a remplacé un voilier du nom de "MARTROGER II" trop vétuste.

Le nom du bateau provient d'une bande rocheuse aux alentours de l'Herbaudière et de la tourelle qui indique ce même rocher. Comme tout chalutier, "MARTROGER III" peut emporter et poser quelques espars ou corps flottants en vue de les mouiller (de les ancrer).

En 1968, un treuil hydraulique a remplacé un treuil à bras.
La présence de ce dernier laisse supposer que l'appellation "baliseur" ne convenait pas très bien à ce navire qui ne disposait ni de la surface de pont, ni des dispositifs puissants de traction nécessaires à la manutention de poutrelles, d'optiques, de lourdes et volumineuses bouées avec leurs ancrages.
Le certificat de navigation ne pouvait alors être renouvelé qu'après l'exécution de réparations assez importantes sur la coque.
Vétusté du navire, manque d'équipements modernes, non disponibilité de crédits pour payer les réparations, telles sont les raisons qui ont conduit le Services des Phares et Balises à réformer "MARTROGER III".

Le navire a été alors cédé au district de Noirmoutier.
Entre 1933 et 1991, "MARTROGER III" a beaucoup changé de silhouette.
Lors de son lancement, le navire est équipé d'un bout-dehors et l'étrave est à guibre, agrémentée de sculptures.
Ces éléments ont disparu et de nombreuses modifications sont depuis intervenues :


Le "MARTROGER III" a été classé monument historique le 6 septembre 1993.

Un Dundee célébre


Crocodile Dundee

Si Crocodile Dundee a un rapport certain avec l'eau à cause de ce reptile de crocodile; il n'a par contre rien à voir avec les bateaux et leurs vieux géements qui nous interessent.